ASSOCIATION POUR LA RESTAURATION ET LA SAUVEGARDE DE L'EGLISE MEZIRE MORVILLARS.

Déclaration à la préfecture du Territoire de Belfort. ASSOCIATION POUR LA RESTAURATION ET LA SAUVEGARDE DE L’EGLISE MEZIRE MORVILLARS.

Objet : rénovation et mise en valeur du patrimoine représenté par l’église de Méziré-Morvillars.

Siège social : 10, rue des Tourelles, 90120 Morvillars.

Date de la déclaration : 12 février 2013.

Une nouvelle association au chevet de l’église (9/02/2013)

 L’association pour la restauration et la sauvegarde de l’église a tenu sa première réunion. Jeudi, à la mairie de Morvillars, est née l’association pour la restauration et la sauvegarde de l’église de Morvillars. Elle a pour objet la rénovation et la mise en valeur du patrimoine représenté par l’église de Méziré/Morvillars, donation de la famille Viellard en 1883.

En effet, les années ont passé et l’église, comme tout bâtiment, a subi les affres du temps. La commission de sécurité est passée et a dressé dans son rapport plusieurs points de dangerosité du bâtiment qui demandent notamment en urgence les mises aux normes de l’électricité et du système de chauffage.

Mais pour cela il faut des moyens et la collectivité ne les a pas tous. Aussi, il est apparu indispensable de lancer une souscription pour cette réhabilitation. Au sein de l’association pour la restauration et la sauvegarde de l’église, on retrouve l’association familiale de la famille Viellard, représentée dans le bureau par Christophe (trésorier) et Elisabeth Viellard, les deux communes avec pour chacune d’elle un conseiller - Didier Pierre (président) pour Morvillars et Alain Callois (vice-président) pour Méziré - et des volontaires : Philippe Chiesa (secrétaire), Eliane Roy (secrétaire adjointe), Evelyne Lavie (trésorière adjointe).

Ils ont tous signé les statuts et la naissance de l’association. A noter qu’elle s’est associée à la fondation du patrimoine. Cette dernière reversera euro pour euro à concurrence de 10.000 euros ce que les dons rapporteront, la famille Viellard également mais visiblement sans limite de somme.

Les travaux se feront en trois tranches. La première sera consacrée à l’électricité et au chauffage - GrDF propose un raccordement gratuit au réseau de gaz. Dans l’attente d’une adresse mail et téléphonique, ceux et celles qui voudraient souscrire peuvent se renseigner à la mairie de Morvillars. Une plaquette va très bientôt voir le jour pour fournir les renseignements. L’adhésion à l’association a été fixée à cinq euros.

Plus de 32.000 euros de souscription (28/11/2014)

 Une première étape. C’est en effet un premier pas qui vient d’être franchi avec la mise aux normes des installations électriques et la mise en valeur de l’église avec son financement correspondant.

Mercredi soir en mairie, la Fondation du patrimoine et Paul Bacchetta, son délégué régional, sont venus remettre les 32.226 euros que la souscription lancée en février dernier a permis de recueillir.

Comme l’a justement et patiemment expliqué Françoise Ravey, maire, les épisodes de ce dossier se sont succédé depuis juillet 2012, au moment où l’église était sous la menace d’une fermeture au public en raison du danger que représentaient les installations électriques.

Le temps de monter les dossiers pour obtenir les subventions nécessaires, le temps de faire les appels d’offres, celui aussi de créer l’association pour la restauration de l’église que la commune de Méziré propriétaire en indivis avec Morvillars, rende son tablier sur le volet de la mise en valeur de l’édifice.

Les élus Morvellais ne se sont pas découragés pour autant et Françoise Ravey a pris alors son bâton de pèlerin pour partir à la chasse aux subventions.

Finalement, les travaux coûteront 136.761 euros financés à hauteur de 23.658 euros par l’Etat, 10.000 euros par la Fondation du patrimoine et 32.226 euros par la souscription.

Soixante-dix donateurs

La souscription justement – encore ouverte – est le fait de 70 donateurs qui ont apporté 6.000 euros, tandis que la famille Viellard et la Société Viellard-Migeon ont apporté le reste de la somme à parts égales.

L’occasion pour Christophe Viellard de rappeler l’attachement de sa famille à l’église, construite grâce à Juvénal Viellard, l’un de ses ancêtres. La crypte sous l’église accueille depuis toujours les défunts de la famille. « Il y a, au travers de notre action, une fidélité marquée de notre famille à Morvillars, une fidélité totale à Dieu, à notre foi, à la population mais aussi à notre métier du travail du fil » a-t-il dit non sans une certaine gravité.

Reste que, loin s’en faut, la sauvegarde de cet édifice néogothique de 1882 est loin d’être terminée : « Je viens de monter dans le clocher et sur le toit de l’église, il faut agir vite sur la toiture » a dit Didier Pierre, le président de l’association pour la restauration. De fait, depuis cent ans, elle est toujours dans son état d’origine. Et un premier pas dans le financement est acquis avec une aide de 50.000 € de la CAB.