Discours de Françoise Ravey - vœux du maire 2017 (Vendredi 13 janvier 2017)

Bienvenue à toutes et à tous pour ce rendez-vous traditionnel des vœux du maire.

Exceptionnellement, nous avons changé de site. L’accueil se fait au château pour cause de travaux en salle du conseil municipal. Je reviendrai sur le château dans le cadre des projets.

Les vœux sont l’occasion de faire un bilan de l’année écoulée et d’énoncer les projets pour 2017.

L’occasion aussi pour moi de présenter mes vœux à la population, aux partenaires de la mairie, au personnel communal et à mon équipe municipale. La vie municipale a désormais un rythme de croisière de plus en plus satisfaisant avec une organisation fonctionnelle stabilisée et qui sera encore optimisée. 

L’effectif du service périscolaire est désormais complet avec l’arrivée d’un nouvel animateur Laurent Duval. 

La gestion administrative est à présent sur les rails avec la compétence et l’efficacité de M. Davy Philippe, notre secrétaire général de mairie, directeur général des services qui s’investit sans compter. Il est le professionnel que Morvillars attendait. L’interface indispensable vis-à-vis des élus.

J’en profite pour adresser tous mes vœux et mes remerciements aux élus : mes adjoints et l’ensemble des conseillers municipaux, qui me renouvellent quotidiennement leur confiance, qui travaillent avec constance, acharnement et cœur à l’évolution de notre ville et des services aux habitants. Ils m’épaulent et me soutiennent dans la gestion des dossiers, toujours plus nombreux et me suivent dans les nombreux projets qui sont autant de paris sur l’avenir.

Vous avez une équipe municipale extraordinaire qui est la première force vive de notre ville. A ce propos, je rappelle que les conseils municipaux sont publics. Je vous invite tous à venir voir notre équipe municipale à l’œuvre et à rejoindre un public fidèle à chaque séance.

L’année 2016 dans le rétroviseur.

Il m’est impossible d’être exhaustive dans l’énumération de ce qui a été entrepris. C’est pourquoi, après mon intervention, un diaporama fera défiler les temps forts de l’année et viendra corriger les oublis que j’aurais volontairement commis.

Cette année encore nous n’avons pas chômé entre la gestion des dossiers prioritaires, les investissements indispensables et les aléas qui jalonnent la vie communale.

Le principal dossier fut la réfection du toit de l’église menée avec la commune de Méziré puisqu’il s’agit d’un bien en indivision. Les travaux étaient nécessaires et urgents. Ils ont été possibles grâce, outre notre pugnacité, aux subventions obtenues et qui représentent 80% du coût global aux environs de 250 000€ :

- Subvention du Conseil Régional par le biais du Plan d’Investissement ;

- Subvention de la CAB ;

- Et enfin la souscription publique lancée avec la Fondation du Patrimoine. J’en profite pour remercier les donateurs car nous venons d’atteindre les 10 000€ de dons qui seront doublés par la Fondation, soit 20 000€. Les travaux sont presque terminés. Vous serez bientôt conviés à un concert inaugural.

Concernant le presbytère : ce bien fait l’objet d’une promesse de vente à M. Cyrille Viellard. Nous sommes obligés de nous en dessaisir car il y a des choix à opérer (c’est déjà un tour de force que de restaurer l’église). Nous ne pouvions trouver de fonds pour restaurer le presbytère. Par ailleurs, la vente de certains bâtiments communaux nous permet également d’augmenter la part d’autofinancement communal.

Toutefois, c’est assez rare pour le souligner, le nouveau propriétaire s’attache à rendre sa vocation initiale et collective au bâtiment puisqu’il deviendra un prieuré : c’est-à-dire le domicile des 4 prêtres du Sud Territoire et accueillera donc toujours les paroissiens.

Bien sûr, je ne peux manquer de citer les travaux de réouverture de la ligne Belfort-Delle qui changent la physionomie de notre ville et lui apportera une plus-value en matière de voies de communication avec une halte à Morvillars. Nous accompagnons ces travaux et veillons à ce que les flux de véhicules soient anticipés et gérés aux points délicats des passages à niveaux. Un partenariat est en cours avec le Conseil Départemental et la SNCF pour revoir la configuration du carrefour de la rue de la Guinguette et de la rue de Lattre de Tassigny dont la visibilité a été améliorée avec la destruction de la maison de l’ancienne garde-barrière.

Pour la sécurité de tous, nous avons également veillé à l’état des rues et également à abattre de nombreux arbres qui menaçaient. L’ONF a réalisé le haubanage d’arbres séculaires à conserver.

Mais il y a eu tout au cours de cette année d’autres actions, structurelles au niveau de la vie en collectivité si importante en termes de lien social. Parce que ce qui est important c’est la solidarité, le partage, l’attention à l’autre, à son voisin.

Je veux citer les nombreuses initiatives municipales ou associatives en direction de tous les publics comme :

- Les ateliers jeunes ;

- La chasse aux œufs à Pâques ;

- Les livres-cadeaux offerts par la municipalité aux élèves de CM2 ;

- Les ateliers du bien vieillir ;

- Le loto du CCAS ;

- Le Noël des enfants de la commune ;

- Les marchés de Noël des Associations des Parents d’élèves et des Assistantes Maternelles ;

- La brocante ;

- La fête de l'agriculture ;

- Le repas des ainés ;

- La remise des colis aux ainés ;

- Les animations à la médiathèque ;

- Les cérémonies commémoratives ;

- L’envoi de colis aux soldats de la 7ème batterie du 1er Régiment d’Artillerie, actuellement au Liban, avec des mots d’encouragement du maire et des dessins des enfants des écoles - Etc…..

Et bien évidemment, les animations sportives, culturelles ou de loisirs des 15 associations de Morvillars : grâce à elles, on peut à Morvillars jouer au billard, au foot, aux jeux de société, faire des randonnées, pêcher, chasser, pratiquer le judo, s’initier au tir à l’arc, à la sculpture, au scrapbooking (remerciements à tous les membres du Scrap de la Fontaine pour les cartes de vœux réalisées pour la mairie), faire de la moto (rappel de la fête de la moto les 29 et 30 avril prochains).

Merci aux élus, aux présidents d’associations, aux bénévoles qui se mobilisent pour que la vie soit plus belle, plus douce, plus rayonnante et pour multiplier les moments conviviaux. Je salue également le dynamisme du collège, des pompiers des Tourelles et du Souvenir Français qui pourront toujours compter sur le soutien de la municipalité.

Enfin, nous pouvons nous féliciter du développement de la commune, notamment par l’extension de l’usine VMC qui de ce fait maintient l’emploi local (M. Christophe Viellard honoré par l’ambassadeur de Finlande), ou l’arrivée de nouveaux commerces comme le bar-restaurant « Ô sucré salé » de Mme Leduc

. Un clin d’œil particulier également à Yvette Grisvard, récompensée aux trophées de l’Artisanat pour 20 ans d’exercice du métier de chauffeur taxi qui se poursuit aujourd’hui par ses repreneurs (Mme et M. Colpo).

Concernant les projets 2017

: …. Notre feuille de route est déjà bien remplie. Je ne citerai que les principaux dossiers car vous retrouverez le détail dans le prochain bulletin municipal.

Outre la poursuite de l’aménagement du cimetière, nous continuerons la mise aux normes et l’accessibilité des bâtiments communaux et notamment la mairie.

Il nous faudra réparer le toit des haras que la chute d’un arbre a endommagé.

La destruction des tribunes de foot en ruines est également imminente.

Mais il est 3 grands projets que nous engageons en 2017 et qui se poursuivront sur plusieurs années.

  1. Le lancement d’activités « ados » qui seront proposées aux jeunes du village et qui pourront profiter d’un espace dédié à la médiathèque,
  2. La transformation de la salle d’exposition en salle des fêtes qui répond à un besoin manifesté depuis longtemps,
  3. La requalification du château communal dans lequel nous sommes.

Nous devons en effet nous préoccuper de cette bâtisse qui réclame des réparations.

- La municipalité ne souhaite pas faire des investissements à fonds perdus, c’est pourquoi il est nécessaire d’envisager une destination à ce lieu magnifique appartenant à notre patrimoine.

A moins qu’un acheteur ne se présente, le projet est d’en faire à terme un centre d’affaires, différent de celui de la Jonxion, qui selon M. Cnudde, directeur de la SODEB, commence à être saturé.

Il s’agit de tirer parti d’un lieu exceptionnel pour y abriter des sièges d’entreprises, des start-up, salles de conférence, clubs services et pourquoi pas un restaurant.

L’idée transversale est d’envisager un lieu d’exposition des produits d’excellence technologiques de Franche-Comté et de Suisse. Aidés de Mr Jakubsak, patron du club affaires Nord/ Franche-Comté, nous allons commencer à recueillir les besoins des entreprises franco-suisses et créer prochainement un comité de pilotage.

L’aspect événementiel est également à l’étude. Nous bénéficions d’une position stratégique : Il s’agit de ne pas être en reste et d’en tirer parti. Morvillars est une ville carrefour entre Belfort, Montbéliard, l’Alsace, la Suisse. Nous bénéficions d’atouts importants comme les voies de communication : routes départementales, autoroute, voie ferré et la proximité de la gare TGV, de l’hôpital médian et de la future clinique. Il nous faut anticiper et prévoir pour ne pas être les exclus du développement économique de l’axe Belfort- Delle qui fait l’objet de toutes les attentions.

Nous espérons qu’un tel projet puisse être pourvoyeur d’emplois. Le développement économique est une préoccupation des élus… pas seulement du village, mais de la CAB, qui deviendra bientôt le Grand Belfort. J’en ai pour preuve la préoccupation de la ZAC des Tourelles partagée avec le Président Damien Meslot. Vous n’aurez pas manqué de lire dans la presse la décision de baisser le prix du m² des parcelles afin de favoriser l’arrivée de nouvelles entreprises.

Enfin, des initiatives privées comme le futur lotissement de Messieurs Camozzi et Monnier à la sortie de Morvillars en direction de Bourogne et la nouvelle boulangerie Chassard renforceront l’attractivité du village et la démographie afin entre autres de maintenir les effectifs de l’école et du collège.

Côté finances, la gestion se poursuit dans la rigueur, en contenant les dépenses de fonctionnement mais en envisageant tout de même des investissements sur les travaux prioritaires. Chaque euro dépensé l’est à bon escient. Le budget, en fonctionnement comme en investissement, s’élève à 1 400 000€, tant en dépenses qu’en recettes.

Je terminerai en soulignant les efforts conséquents de communication réalisés pour que vous puissiez être informés en toute transparence :

- 1 flash info mensuel : le Morvi’light, rédigé et imprimé par nos soins et distribué par les élus,

- 1 bulletin municipal annuel actuellement en cours de rédaction,

- Des reportages télévisés :

o Sur l’industrie Viellard et l’usine VMC en avril 2016 (sur le site)

o Sur la fête de la moto.

- Le site internet (Patrice Boufflers + Illicoweb) a reçu 25000 visites en 2016

- Les publications régulières sur l’histoire et le patrimoine, que vous pouvez toujours acquérir,

- Et plus récemment, une émission de radio sur France Bleu Belfort diffusée cette semaine, rediffusée dimanche entre 12h et 12h30,

- Et bien sûr, les articles de presse de Messieurs André Nayener et Jean Michelat que je remercie.

Après ce tour d’horizon, il me reste à vous souhaiter à tous une très belle année 2017, et surtout une très bonne santé pour vous-même et ceux que vous aimez.

Que 2017 soit une année propice à l’épanouissement de chacun et à la réalisation de tous nos projets !

Françoise Ravey

Maire de Morvillars

Le 13 janvier 2017

Diaporama rétrospective année 2016

 

Les vœux du maire - article de l'Est Républicain (21/01/2017)

Album photos de la cérémonie des voeux du maire - vendredi 13 janvier 2017